Plan du site

les Chaufours > Caractéristiques >> L'énergie >> Tests d'étanchéité

Appartements

à vendre à Hyon (Mons)

Appartements à vendre à Hyon - Mons

Maître d'ouvrage :
STELIMMO sa

Architecte :
A7 Architecture & Technique

Des tests d'étanchéité

Le coefficient K s'obtient par calcul. Mais qu'en est-il dans la pratique ?

Tout dépend de la qualité de la mise en œuvre des matériaux :

  • Les joints de mortier dans la maçonnerie et le resserrage des châssis dans les murs sont-ils bien exécutés et dès lors bien étanches ?
  • N'y a-t-il pas d'endroits (cachés ou difficiles à atteindre) où le plafonnage, les chambranles, les passages de canalisations, les gaines techniques… laissent s'échapper l'air chauffé de votre appartement et constituent autant de fuites d'énergie ?

Il est essentiel de contrôler en continu l'exécution du chantier pour éviter ces malfaçons – aussi courantes qu'invisibles – une fois l'appartement terminé. Il est également essentiel de procéder, en cours de chantier, à des tests de vérification permettant de s'assurer que la qualité est bien tangible.

C'est pourquoi :

  • nous procédons à des tests infrarouges pour détecter et localiser toute fuite de chaleur ;
  • nous effectuons le test du « blow-door ».

Lors de ce deuxième test, on ferme bien l'appartement, puis on crée une différence de pression entre l'intérieur et l'extérieur et on mesure le débit d'air qui s'établit entre les deux milieux. Cette mesure caractérise avec objectivité le degré d'étanchéité de votre appartement.

Si le débit d'air dépasse la limite prévue, on va alors rechercher les inétanchéités par une campagne « fumigène ». Cela consiste à injecter des « fumées » colorées dans l'appartement et à repérer ensuite visuellement les points de passage de ces fumées vers l'extérieur. On peut alors corriger les imperfections et refaire le test du blow-door pour s'assurer que tout est bien en ordre.